► Retour à la home
Annuaire Vert
actualités
En Autriche, une ferme sur cinq est bio : un modèle en Europe

En Autriche, une ferme sur cinq est bio : un modèle en Europe

L'Autriche a de quoi inspirer la France en matière d'agriculture biologique. Le pays est leader en Europe sur le bio. Un sujet largement abordé lors du Salon de l'agriculture qui s'est achevé dimanche à Paris.

En Autriche, 24% des terres agricoles sont issues de l’agriculture biologique, soit une ferme sur 5 environ, c’est la plus haute proportion dans l’Union européenne. Ce chiffre pourrait atteindre 30% en 2025, selon les producteurs. En effet, le nombre de conversions au bio ne cesse d’augmenter : + 6% encore en 2017.

Une intervention de l'Etat depuis les années 1980

Le succès du bio s’explique avant tout par le soutien précoce des pouvoirs publics. "En 1983, l’Autriche a été le premier pays au monde à introduire une réglementation sur l’agriculture biologique, explique Sylvia Maria Schindecker, de la Chambre d’agriculture autrichienne. Et depuis 1989, nous essayons d’aider les producteurs bio en leur versant des subventions importantes, qui varient selon l’emplacement de leur ferme et ce qu’ils cultivent". En moyenne, 23% des revenus des agriculteurs bio proviennent de subventions. C’est dire leur importance.    

Une diversification des activités

Les aides de l’Etat ne font pas tout. Pour obtenir un modèle stable, les agriculteurs autrichiens misent sur la diversification de leurs activités. Il n’est pas rare ici de voir les producteurs bio occuper un autre travail. Combiner deux activités leur permet de s’assurer de revenus réguliers. Autre modèle très en vogue : les fermes - chambres d’hôtes. Les agriculteurs bio accueillent dans leurs exploitations des touristes pour leur montrer les secrets de fabrication du fromage par exemple. La demande est de plus en plus importante et là encore, c’est une source de revenus non négligeable pour les producteurs bio.  

Les hypermarchés, dernier maillon de la chaîne

Très tôt, les grands groupes d’hypermarchés ont décidé de créer leur propre marque bio. Cela s'est fait par exemple en 1994 pour le groupe Rewe, l’un des plus importants du pays. Sa marque, “Ja ! Natürlisch”, commercialise aujourd’hui plus de 1 000 produits bio. Résultat : cela permet de faire travailler une grande partie des agriculteurs autrichiens, mais aussi d’amener les produits bio dans les grandes villes, et donc d’augmenter le nombre de consommateurs. Les hypermarchés couvrent aujourd’hui plus des trois quarts du marché bio autrichien. C’est peut-être la limite du modèle : certains agriculteurs dénoncent en effet une trop grande dépendance aux grandes enseignes.  

Source : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-autriche-une-ferme-sur-5-est-bio-un-modele-en-europe_2617434.html
Photo : Un magasin bio à Vienne, en Autriche. (K. THOMAS / BLICKWINKEL)