► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Enfance
Les compléments alimentaires pour les enfants : des coups de pouce bien utiles

Les compléments alimentaires pour les enfants : des coups de pouce bien utiles

Comme les adultes, les enfants peuvent connaître des épisodes de fatigue, sont exposés aux maux de l’hiver, rencontrent des problèmes de concentration ou des troubles de l’humeur, ont quelquefois du mal à trouver le sommeil…

Pour y remédier, il est possible d’avoir recours à des solutions naturelles à base de plantes, produits de la ruche, vitamines ou minéraux, super aliments…

Cependant il ne s’agit pas de les donner de façon inconsidérée aux enfants. Il convient en effet de tenir compte de leur âge et de leur physiologie.
S’il existe désormais des formules spécialement dédiées aux enfants, voyons quels sont les produits les plus adaptés à leurs besoins.


Répondre aux besoins des enfants

Aujourd’hui, les enfants ont des journées de plus en plus remplies entre le temps passé en classe et les activités extrascolaires toujours plus nombreuses. Par contre, on constate que leur alimentation ne leur apporte pas toujours les nutriments les plus essentiels à leur croissance : la consommation de fruits et légumes est souvent insuffisante tandis que celles de produits sucrés et gras (mais qui en général n’apportent pas les acides gras essentiels de la famille des Oméga 3) est excessive.

De plus, à cause du temps passé devant les écrans de TV, ordinateur ou jeu vidéo, certains enfants ont des temps de sommeil inférieurs à leurs besoins. Enfin, l’activité physique est souvent insuffisante alors qu’elle est indispensable aux plus jeunes qui ont besoin de se dépenser physiquement et de s’oxygéner au grand air.

Il en résulte fatigue, troubles du comportement, problèmes de concentration, fragilité aux infections, sommeil peu réparateur…
Si dans bien des cas, le fait de revoir le mode de vie peut améliorer de nombreux paramètres, le recours à des coups de pouce naturels peut aussi s’avérer fort utile.


Contre la fatigue et les maux de l’hiver


Les produits de la ruche : pour bien passer la saison froide

Outre le miel que les enfants aiment tant, la ruche renferme d’autres trésors naturels qui peuvent leur être très bénéfiques.

Toutefois, avant de conseiller de tels produits, il est important de toujours s’assurer que l’enfant n’y est pas allergique, surtout à cause du pollen.
Le produit da la ruche le plus adapté pour les enfants est la gelée royale : ce « lait des abeilles » dont la reine de la ruche se nourrit de façon exclusive, renferme des vitamines B et C, des acides aminés, des acides gras, des minéraux et oligo-éléments, et une grande quantité d’acide pantothénique. Forte de cette richesse exceptionnelle, la gelée royale est un excellent reconstituant et fortifiant, et elle possède des propriétés antivirales, antiseptiques et serait même euphorisante.
Comment la donner aux enfants ?
Le mieux est de l’utiliser à titre préventif dès la fin de l’automne ou au tout début de l’hiver, pour aider l’enfant à mieux faire face aux agressions extérieures.
Elle convient aussi aux changements de saison et en convalescence pour favoriser la récupération.
Sous quelle forme et en quelle quantité ?
Son goût naturellement acide et sa consistance gélatineuse ne plait pas toujours aux enfants. Aussi, à la gelée pure en pot qui se prend à la petite cuillère, mieux vaut préférer pour eux les ampoules de gelée royale et miel, qui sont en plus souvent aromatisées au jus d’orange ou d’argousier.
Comptez 1 ampoule par jour pour les enfants de 7 ans et plus, ½ ampoule par jour entre 3 et 7 ans et ¼ d’ampoule pour les enfants de moins de 3 ans.

Le pollen est un autre produit intéressant pour ses vertus fortifiantes : tel un bouclier naturel, il renforce en effet l’organisme grâce à sa richesse en protéines, vitamines, oligo-éléments, acides aminés, antioxydants (polyphénols, caroténoïdes, lutéine…), acides gras, ferments probiotiques…
Comment le donner aux enfants ?
Comme la gelée royale, il peut être consommé en prévention, mais aussi pris en dernière minute si l’enfant est fatigué ou ressent les premières manifestations d’un rhume ou d’un coup de froid. La prise peut être très ponctuelle ou se faire en cure de 6 semaines pour un résultat optimal.
Sous quelle forme et en quelle quantité ?
Frais (mais présenté sous forme congelée) pour préserver tous ses nutriments. Il convient de décongeler la veille au réfrigérateur la dose de pollen (1 à 2 cuillères  à café) qui sera donnée à l’enfant au petit déjeuner, seule, ou mélangé à des fruits.


L’échinacée : une parade naturelle contre le rhume

L’échinacée (Echinacea purpurea) fait partie de ces grands incontournables de la phytothérapie pour stimuler les défenses naturelles et on la compare d’ailleurs pour cette raison à un « vaccin » naturel. Ainsi, cette plante renforce l’immunité et contribue au bien-être respiratoire. Elle est très reconnue comme étant très efficace pour diminuer l’intensité et la durée du rhume.
Sous quelle forme et en quelle quantité ?
En solution buvable à base d’extrait de plantes fraîches, ou mieux, en comprimés en choisissant les versions « juniors » ou « kids » dont les dosages correspondent parfaitement aux enfants.
Pour les quantités à donner aux enfants, se référer aux conseils des fabricants indiqués sur les étuis des produits.


Les Oméga 3 : pour le système nerveux

Le déficit en Oméga 3, des acides gras polyinsaturés, est avéré chez de très nombreux enfants, en grande partie à cause d’une présence en trop grande quantité dans notre alimentation d’acides gras Oméga 6, d’où un déséquilibre.

Ces Oméga 3 favorisent la fluidité des membranes cellulaires. Ils interviennent dans le développement psychomoteur, dans le bon fonctionnement du système nerveux, dans la vision et contribueraient à de meilleures performances scolaires.

La consommation de poissons gras (maquereau, saumon, sardine, hareng) 2 à 3 fois par semaine, et d’huiles naturellement riches en Oméga 3 (noix, colza…) contribue à satisfaire les besoins.
Mais lorsque l’enfant connaît des problèmes de mémoire et de concentration et manifeste des troubles de l’humeur, une supplémentation peut être envisagée.
Sous quelle forme et en quelle quantité ?
Il existe des compléments alimentaires dont les dosages sont adaptés aux enfants avec la juste dose en DHA (acide docosahexaénoïque) et EPA (acide eicosapentaénoïque), deux acides gras majeurs de la famille des Oméga 3.

Ils se présentent sous forme de capsules d’huiles de poisson à avaler. Pour en améliorer le goût, ils sont aromatisés aux fruits (fraise, banane, orange…).
Pour les quantités à donner, il convient de suivre les conseils d’utilisation des fabricants de ces compléments.


La vitamine D : pour l’assimilation du calcium

Elle a semblé faire l’objet d’un phénomène de mode ces derniers temps, et pourtant la vitamine D fait partie des nutriments les plus importants pour les enfants car elle est notamment indispensable à l’absorption du calcium.

Elle est synthétisée naturellement au niveau de la peau sous l’action des rayons UV, mais elle fait souvent défaut en hiver et dans les régions peu ensoleillées.
Sa carence est fréquente chez les enfants, mais il convient cependant de demander l’avis d’un médecin ou d’un praticien de santé naturelle afin de leur en donner.
Sous quelle forme et en quelle quantité ?
La dose à donner à l’enfant va dépendre de ses besoins et des recommandations du médecin ou du praticien de santé. Selon les conseils de ce dernier, la vitamine D pourra être prise tous les jours ou à raison d’une dose unique tous les 3 mois.


Les multivitamines : les formules complètes

Enfin, il existe des cocktails de vitamines et minéraux spécifiques pour les enfants, parmi lesquels le fer, la vitamine D, le sélénium, l’iode, les vitamines B et C, la provitamine A… Tout en un, ils permettent de couvrir (ou compléter selon leurs dosages) les besoins des enfants pendant la croissance, et sont aussi très utiles en cas de fatigue ou aux changements de saison.
Sous quelle forme et en quelle quantité ?
Leurs présentations sont variées : sirops, berlingots, gommes, capsules molles… Avec toujours un bon goût de fruits pour favoriser leur prise par les enfants.
Les conseils d’utilisation varient en fonction du produit et du fabricant.



Les compléments alimentaires sont soumis à une réglementation très stricte pour éviter tout risque pour la santé, surtout chez les enfants.
Tout aussi efficaces et utiles qu’ils soient, ils doivent, comme leur nom l’indique très clairement, venir en complément d’une alimentation saine, variée et équilibrée et rester des coups de pouce ponctuels quand l’enfant en a besoin.

Appuyez-vous toujours sur l’expertise des fabricants de compléments alimentaires et surtout n’hésitez pas à demander l’avis de professionnels de santé (médecin, naturopathe…) pour être assuré de conseiller correctement vos clients.


Pour aller plus loin …


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !

Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.