► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Origine marine
Les compléments alimentaires à base d'huiles de poisson

Les compléments alimentaires à base d'huiles de poisson

 

Faible luminosité, froid, fatigue … Quand l’hiver se fait trop long, le moral est en berne. C’est le moment de donner un coup de pouce à vos clients avec des compléments alimentaires à base d’huiles marines. Riches en acides gras essentiels Omega-3 (EPA et DHA), ces substances peuvent aussi leur apporter un mieux-être toute l’année : pour prévenir ou accompagner des troubles cardiovasculaires, apporter du confort à des articulations douloureuses, optimiser le bon déroulement d’une grossesse, …

 


Sommaire de la fiche produit

L’indispensable à connaître sur les huiles marines
Propriétés et applications bien-être des huiles de poisson
Sélection des compléments alimentaires à base d’huile de poisson
Recommander des gélules d’huile de poisson
Pour aller plus loin …

 

 

 

L’indispensable à connaître



Les acides gras essentiels font partie des lipides. Parmi ces acides gras, on trouve une famille appelée « acides gras polyinsaturés » : Ce sont les oméga-6 et les oméga-3. Ces derniers comprennent trois types de molécules lipidiques : l’acide alpha-linoléique (ALA), l’acide eïcosapentaenoique (EPA) et l’acide docosahexaenoique (DHA).

Les omega-3 font partie de ces nutriments fondamentaux au bien-être et à la bonne santé générale. En effet, ils composent les hormones, participent à la souplesse des membranes cellulaires (garantissant ainsi de bons échanges entre le milieu intra et extra cellulaire), à l’élasticité des tuniques vasculaires, à la fluidité des transmissions nerveuses, à la régulation de la tension artérielle, aux réactions immunitaires et anti-inflammatoires etc.
Il est donc indispensable d’en apporter suffisamment à son organisme. Or, aujourd’hui, on considère d’une part que la majorité des occidentaux manquent d’acides gras omega-3 et d’autre part, que la sur-consommation d’omega-6 est un frein au bon métabolisme des omega-3.

La réponse se trouve dans l’assiette de vos clients et dans une complémentation adaptée !
En effet, l’organisme ne sait pas synthétiser ces omega-3 ou les synthétise en trop faible quantité ; il faut donc les apporter par l’alimentation. Par ailleurs, certaines périodes de vie ou contextes (grossesse, ménopause, terrain inflammatoire, période d’examens…) réclament des apports en omega-3 plus importants.
Il est recommandé de consommer 2 à 3 fois par semaine des poissons gras comme le maquereau, la sardine, le hareng, le saumon… Mais leur cuisson altère les acides gras oméga-3. Par ailleurs, les teneurs en oméga-3 varient en fonction des saisons, des conditions climatiques, de l’âge du poisson et des techniques de préparation et de conservation. C’est pourquoi, en cas de besoins accrus, il est intéressant de recommander la prise de compléments alimentaires à base d’huiles marine. Ceux-ci se présentent généralement sous forme de grosses gélules.

 

 


Le saviez-vous ?

Les Inuits, ces populations qui vivent au Groenland, ne souffrent que très peu de maladies cardiovasculaires ou  d’arthrite rhumatoïde ! Outre des habitudes de vie radicalement différentes des nôtres, les chercheurs ont découvert que la consommation régulière de chair et huile de poisson, baleine et phoque, les protégeaient de ces troubles.
Par la suite, en France, c’est David Servan-Schreiber à travers son ouvrage « Guérir le stress, l’anxiété et la  dépression, sans médicament ni psychanalyse », qui a fait connaître au grand public les bienfaits des huiles marines.


 

 

 

 

Propriétés et applications bien-être


Les bénéfices bien-être des huiles de poisson:

  • Protection cardiovasculaire
    En prévention sur un individu sain, en accompagnement de traitement et en prévention des risques de récidive, il a été clairement établi que l’huile marine avait des effets bénéfiques. 
  • Confort articulaire
    L’huile marine contribue à soulager l’inconfort articulaire des personnes souffrant d’arthrite rhumatoïde. Elle participe également à prévenir les risques cardiovasculaires, souvent plus accrus sur cette population de personnes. 
  • Entretien des fonctions cérébrales
    Participe à une meilleur concentration et mémoire. 
  • Equilibre émotionnel
    Aide à prévenir les déséquilibres émotionnels, notamment post-partum. 
  • Autres applications
    Contribuerait à atténuer les douleurs menstruelles, allergies, asthme, eczéma …



L’astuce du vendeur-conseil

Un client cherche un complexe de plantes pour sa circulation ? Ses articulations ? ou sa mémoire ? Pensez aussi « huile de poisson », surtout si cette personne a plus de 50 ans !


 

 



Sélection des compléments alimentaires à base d’huiles de poisson


La provenance des poissons

La nature de la matière première (chairs de poissons sauvages des mers froides) et le traitement qu’elle subit sont essentiels pour obtenir un produit de qualité.
Les espèces utilisées pour la fabrication des huiles marines sont principalement : le maquereau, la sardine, l’anchois, le hareng... Attention ! Il ne faut pas confondre l’huile de poisson avec l’huile de foie de poisson, comme l’huile de foie de morue. Très concentrée en vitamine A, un surdosage d’huile de foie de morue pourrait être dommageable sur le long terme.

Certains Laboratoires s’approvisionnent auprès de fournisseurs garantissant des poissons sauvages issus de la pêche durable. " Friend of the Sea " est un label attestant de la protection des mers et la préservation des stocks de poissons. Les produits certifiés " Friend of the Sea " sont contrôlés par des organismes indépendants reconnus par l’Etat.



La question du client …

« J’ai entendu dire que les poissons étaient plein de métaux lourds comme du mercure !? »

Voilà une remarque que vous risquez d’entendre souvent. Levez les doutes en expliquant à votre client que la plupart des huiles de poisson sont issues de petits poissons. Etant au début de la chaîne alimentaire, ils ne peuvent pas être concentrés en substances polluantes. Par ailleurs, des analyses très poussées sont réalisées par les Laboratoires. Si le produit est commercialisé, c’est qu’il ne contient pas de quantités significatives de contaminants toxiques tels que mercure, biphényles polychlorés (BPC) et dioxines.


 

 

Les traitements d’extraction des huiles

Privilégiez les produits qui ont été extrait d’une manière naturelle (pressage) et non grâce à un traitement chimique. Elles ne doivent pas avoir été estérifiées, c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas avoir subi de réaction chimique. En effet, ces manipulations modifient les structures naturelles des acides gras tels qu’ils sont contenus dans les poissons sauvages. La plupart des produits qui proposent de façon sélective des huiles de poissons très riches en EPA ou en DHA  (exemple de produits forçant l’apport de l’un ou de l’autre) recourent à l’estérification qui casse les chaines d’acides gras et les rendent beaucoup moins bio-disponibles pour les membranes cellulaires.




Le conseil du Responsable des achats

La qualité des huiles marines doit être irréprochable. N’hésitez à faire la demande d’obtention de documents précis à vos fournisseurs, concernant l’origine des poissons, leurs conditions de stockage et de conservation ainsi que les modes d’extraction de l’huile.


 

 

La tunique de la gélule

La plupart des gélules sont fabriquées à partir de gélatine animale (plutôt du poisson), de glycérine et d’eau.


Le contenu de la gélule

Scrutez les étiquettes et privilégiez l’achat de produits naturels et purs, c’est-à-dire sans blé, levure, soja, dérivés laitiers et sans conservateurs, arômes ou colorants artificiels. Il doit seulement y avoir un concentré d’huile de poisson naturelle et pure
- taux de concentration : on trouve généralement des dosages par capsule d’environ 45g d’EPA (couvre 18% des AJR/j) et d’environ 30g de DHA (couvre 12% des AJR/j). Attention, les dosages inscrits sur les boîtes sont souvent équivalent à la prise de 3 ou 4 capsules.
Des dosages harmonieux doivent être conseillés en cohérence avec ce que l’EFSA a récemment fixé, à savoir 250 mg d’EPA et 250 mg de DHA par jour, car au-delà d’autres travaux internationaux ont confirmé que lorsque l’on apportait des dosages supérieurs à 800 mg et plus d’Omega 3 à longues chaines, alors le rapport bénéfices/ risques pouvait s’inverser, générant une pro oxydation contraire aux résultats attendus d’une supplémentation. Les meta études ont aussi montré que c’est en deçà de 500 mg par jour que les résultats sont optimum sans effets secondaires. Comme Paracelse le mettait bien en exergue, en toute chose, seule la dose fait le remède ou le poison.
- certaines marques ajoutent de la vitamine E naturelle. Antioxydante, elle joue le rôle de conservateur (il peut être indiqué sous le nom « tocophérol »). Au sein d’autres produits, on trouve plutôt des extraits d’ail et de basilic bio. Ces co facteurs enzymatiques, en plus d’agir comme conservateurs naturels, présentent aussi l’avantage de faciliter l’assimilation et la bonne digestion des huiles de poissons.

La présentation des gélules

Certains pots contiennent 90 gélules quand d’autres en renferment 180.
A raison de 2 g minimum par jour sachant qu’une cure peut faire entre 3 et 6 mois, il vaut mieux privilégier les grands contenants.

Les dates limites d’utilisation sont relativement courtes (pas plus de 2 ans) pour éviter l’oxydation et le rancissement de l’huile. 

 

A côté des gélules d’huile marine ‘classique’, d’autres produits émergent.

Plus récemment, des compléments alimentaires à base de krill ou d’algues marines sont sortis sur le marché.  Il existe aussi des compléments sous forme d’huile de poisson liquide.
Par ailleurs, certaines marques associent les huiles de poisson avec des plantes pour renforcer une action ciblée. Par exemple contre l’excès de cholestérol : huiles de poissons sauvages + huile de cameline + huile de pépins de kiwi + artichaut + olivier (participe à la régulation de la tension artérielle).
Enfin, au rayon des huiles alimentaires, on a même vu arriver des mélanges d’huiles végétales et d’huile de poisson au sein d’une même bouteille. Répondant aux besoins spécifiques des femmes enceintes et allaitantes, des enfants et des seniors, cette nouvelle offre se positionne sur le terrain de l’alimentation quotidienne, plus que de la cure ponctuelle.

 

 

 

Recommander des gélules d’huile de poisson



A qui conseiller les gélules d’huile marine ?


Tableau des AJR (apports journaliers recommandés) en fonction de l’individu:

 

La prise d’une complémentation à base d’huile de poisson peut être indiquée pour :
- les personnes en quête d’un mieux-être cardio-vasculaire
- les personnes en quête d’un mieux-être articulaire
- les personnes à partir de 50 ans
- les personnes stressées, anxieuses, déprimées
- les femmes enceintes

Les contre-indications concernent les personnes allergiques aux poissons et les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants.

Conseils d’utilisation

Il est préférable de faire respecter les indications mentionnées sur les boîtes, c’est-à-dire de 2 à 6 gélules par jour, en fonction de la problématique.
Les gélules peuvent être prises en une fois ou en deux fois dans la journée. Pensez à indiquer à votre client que les gélules doivent être avalées avec un verre, de préférence en début de repas.
Il est recommandé de ne pas conseiller la prise de plus de 6 gélules par jour. En effet, en excès sur le long terme, l’huile marine peut provoquer des nausées, des diarrhées, des saignements de nez ou encore des problèmes de coagulation sanguine.

 


Le mot du naturopathe
Précisez à votre client que les effets positifs de leur cure peuvent ne se manifester que seulement après 2 ou 3 mois de prise de ces gélules. Patience …



Les rédacteurs de cette fiche produit précisent qu’en cas de pathologie ou grossesse, votre client doit solliciter l’avis d’un professionnel de santé. Ces conseils généraux ne se substituent en aucun cas à une prescription médicale.

 

 

Pour aller plus loin …


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !


Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.


Retrouvez tous les producteurs et distributeurs de compléments alimentaires à base d’huile de poisson, dans l’Annuaire Vert