► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Les légumes
Les légumes racines

Les légumes racines

Oubliés pendant des décennies des cuisiniers, les légumes racines sont aujourd’hui les stars incontestées des menus « healthy ».

Considérés après la Seconde Guerre Mondial comme les « légumes du pauvre », ils ont été délaissés, mais ils reviennent en force dans les recettes de cuisine, pour de nombreuses raisons.

 

Les légumes racines sont les alliés de nos organismes lorsque les températures baissent

Riches en amidon, les légumes-racine ont des temps de digestion plus long que les légumes-feuille. Cet « effort digestif » est créateur de calories qui réchauffent notre organisme lorsque la température extérieure ne le fait plus. La Nature est bien faite, elle nous propose des aliments rafraichissants en été et des aliments réchauffants en hiver : d’où l’intérêt de respecter les saisons

et de mettre ces légumes au menu plus souvent. La plupart se consomment aussi bien crus que cuits, à vous de varier les préparations.

Ils sont riches en fibres, qui favorisant un bon transit intestinal, en anti-oxydants, une vitamines et en minéraux, avec chacun ses particularités et ses vertus.

 

La betterave rouge

Le bulbe, dont la couleur rouge provient de la bêtacyanine, un pigment qui fait partie des antocyanines a des vertus antioxydantes puissantes. Elle contient de plus un oligo-élément peu commun, le rubidium, dont l’action est remarquable sur la digestion. Anti-anémique, reminéralisante, considérée comme un reconstituant sanguin, la betterave se consomme crue, en salade ou en jus et cuite.

 

La carotte

Un des légumes les plus consommé, réputé « rendre aimable », « faire les fesses roses » et « donner de bons yeux », la carotte est parée de vertus. Elle est très riche en anti-oxydants, les bêta-carotènes, qui confèrent un joli teint aux bébés, protecteurs de la peau et des yeux. Elle améliorerait la vision nocturne et préviendrait la cataracte. Elles est également très riche en vitamines C, B6, B1 et acide folique.

Crue ou cuite, la carotte se prête à de nombreuses préparations culinaires.

 

Le céleri-rave

Réputé pour son actions sur l’élimination, le céleri-rave est une bonne source de vitamine C, de potassium, de vitamine B6, de magnésium ainsi que de fer. Il est considéré depuis l’Antiquité comme un aliment aphrodisiaque.

De saveur douce et peu prononcée, le céleri-rave se consomme de nombreuses façons : purées, gratins, soupes ou cru (mais sans la mayonnaise du céleri-rave…)

 

Le chou-rave

Le goût du chou-rave est proche de celui du navet, c’est un légume  peu calorique , riche en fibres et plein de vitamines B3, B6 et C. Il est riche en minéraux: calcium, potassium magnésium, phosphore  et manganèse et en anti-oxydants (bêta-carotène) Il possède une action favorable au transit intestinal. Il régule la rétention d’eau et renforce les os et les dents.

Cru ou cuit, le chou rave, peu consommé est pourtant très intéressant nutritionnellement.

 

Le panais

Le panais ressemble à une grosse carotte de couleur jaune pâle à blanc.

C’est une bonne source de fibres et il contient de nombreux minéraux (manganèse, bore, phosphore, magnésium, potassium…).Il est riche en vitamines: C , E et B9 (folate), qui participe à la fabrication des cellules du corps et des globules rouges.

Sa saveur douce et peu prononcée fait qu’il est apprécié des tout-petits…et des plus grands !

 

Le navet

Appelé aussi rabiole, le navet est diurétique et pectoral. Son jus est renommé pour la dissolution des lithiases rénales. Il est recommandé en cas d’angine, bronchite, enrouement, toux, catarrhe pulmonaire. Il est aussi utilisé comme anti-infectieux urinaire (cystite).

Bien connu des plats traditionnels, le navet peut lui aussi se consommer cru, râpé, ou en carpaccio.

 

La pomme de terre

On ne présente plus la pomme de terre ! Bien que souvent diabolisée, elle est néanmoins digestive, énergétique, alcalinisante. Très riche en vitamines C ainsi qu’en plusieurs vitamines du groupe B  (B1, B5, B6) qui renforcent le système nerveux et stimulent le métabolisme. Elle contient du magnésium, utile pour décontracter les muscles, du calcium, du chlore, du cuivre, du fer, du phosphore, du potassium, du sodium, du soufre du zinc.

Les préparations à la pomme de terre font partie de notre patrimoine culinaire sous des formes très diverses. Contrairement aux autres légumes-racine, elle ne se consomme pas crue, sans en jus, pour les personnes sujettes aux ulcères que lesquelles elle agit comme un pansement gastrique.

 

Le radis noir

Surnommé « antibiotique du paysan » le radis noir a tendance à être considéré comme une panacée.

Peu nutritif, il est riche en vitamine C, qui nous permet de lutter contres les infections de l’hivers et les radinais libres. Il contient aussi des vitamines du groupe B.

Sa richesse en soufre, en fait un aliment très détoxiquant pour le foie, un allié de la digestion et un soutien des ongles, des cheveux, de la peau et des tissus articulaires (ligaments, cartilages et tendons).

Il est riche en fibres et en eau, favorables au transit intestinal. Le jus de radis noir est utilisé pour traiter la toux.

On le consomme majoritairement cru, arrosé d’huile d’olive qui tempère sont gout piquant, mais il se prête aussi à la cuisson.

 

Le rutabaga

Le rutabaga, sorte d’hybride entre un chou et un navet, est une excellente source de Potassium. Il est réputé pour être diurétique et de reminéralisant à la fois.

De gout assez prononcé, le rutabaga peut se consommer seul en gratins ou bien entrer dans des préparations avec d’autres légumes.

 

Le topinambour

Bien que pâtissant d’une mauvaise réputation, notamment chez les personnes qui ont subi la guerre et qui l’assimilent à l’aliment anti-disette, le topinambour a une chair au délicieux gout d’artichaut.

Il possède une action sur l‘intestin et, par son biais, renforce nos défenses immunitaires. Il contient de l‘inuline, une substance essentielle à la bonne santé de la flore intestinale (mais qui peut causer des flatulences chez les personnes les plus sensibles. Il est riche  en vitamines A , B , C et PP, il est bien pourvu de calcium, cuivre, fer, magnésium, phosphore, potassium, soufre.

Le topinambour est délicieux cru comme cuit, seul ou accompagné.