► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Vente en Vrac
Les indispensables du rayon vrac bio

Les indispensables du rayon vrac bio

S’il est un rayon qui a le vent en poupe en magasin bio, c’est bien celui dédié au vrac.

En effet, le secteur bio qui possède déjà une belle avance dans ce domaine (même si le conventionnel s’y essaye peu à peu, mais encore assez timidement), peut se réjouir de l’évolution constante de ce rayon et de l’intérêt croissant des consommateurs pour ce mode de consommation.

Actuellement, 75 % des magasins bio disposent déjà d’un rayon vrac, lequel représente environ 8 % de leur chiffre d’affaires global.
Quelles sont les références incontournables à y proposer ?
Et quelles sont les mesures à adopter pour le rendre encore plus attractif et le développer davantage ?
Ce que nous allons voir dans cet article.


Le vrac, un libre service à la carte

La surface consacrée au vrac dépend généralement de la superficie du magasin lui-même, mais est aussi fonction de l’intérêt des responsables du point de vente pour ce mode de distribution, et de la demande des clients eux-mêmes.
On trouve ainsi dans certains points de vente jusqu’à 250 références de produits disponibles en vrac, mais, le plus souvent, on tourne autour de 50 à 80 produits.

Les consommateurs se laissent tenter par le vrac pour plusieurs raisons :
-    La liberté de se servir eux-mêmes et de prendre les quantités dont ils ont précisément besoin sans être contraints d’acheter un poids imposé qui ne correspond pas à leur consommation.
-    La transparence avec une meilleure visibilité permettant de voir et sentir le produit qui sera éventuellement acheté, d’où une plus grande proximité.
-    L’économie réalisée par rapport au même produit pré-emballé.
-    La réduction du sur-emballage, donc des déchets.


Les produits phares du rayon vrac bio

Sur la première place du podium au rayon vrac bio, on trouve les fruits secs, et surtout les amandes puis les noix de cajou nature.
Les clients qui les achètent les grignotent en snack, les servent à l’apéritif, les utilisent pour fabriquer eux-mêmes des boissons ou purées végétales ou encore pour les intégrer dans des recettes salées ou sucrées.
Pour compléter l’offre de produits nature, on trouve désormais en vrac des fruits oléagineux grillés, au curry, au tamari, aux herbes… pour varier les goûts et les plaisirs.

Les autres produits les plus prisés en vrac sont :

-    Le riz : rond, long, blanc, semi complet, sauvage, complet, noir, rouge… Céréale de base, parmi les plus consommées au monde, il présente l’avantage d’être naturellement sans gluten.
-    Les autres céréales et assimilés : boulgour, épeautre, quinoa…
-   Les pâtes : sous différentes formes (excepté les spaghettis ou tagliatelles trop grandes pour les bacs du vrac et sujettes à la casse), blanches, semi-complètes ou complètes ; pas seulement au blé mais aussi au maïs, à l’épeautre, aux lentilles, à spiruline…
-    Les légumineuses : lentilles (vertes ou corail), pois cassés, soja… A valoriser pour leurs protéines végétales et leur richesse en minéraux et vitamines.
-    Les graines : sésame, amarante, courge, tournesol, lin… A faire germer, à broyer, à parsemer dans les préparations.
-    Les mélanges apéritif : traditionnels, aux herbes, à la japonaise, au curry…
-    Les mueslis : étudiant, montagnard, aux fruits, au chocolat, sans gluten…
-    Les fruits séchés : figues, abricots, dattes, baies de goji, mulberries, raisins secs, cranberries, gingembre confit…
-    Les biscuits : nature, aux raisins, à la cannelle, au chocolat…
-    Le sucre : de canne, rapadura, mascovado, de coco…
-    Le café, le thé : présentés en vrac, les consommateurs peuvent ainsi apprécier leurs arômes avant de les acheter.

Certains magasins, mais encore peu nombreux car cela suppose des équipements spécifiques et parce que les consommateurs y sont moins habitués, proposent aussi des produits liquides en vrac :
-    Huiles, vinaigres.
-    Jus de fruits.
-    Produits d’entretien : lessive, liquide vaisselle…
Ceci suppose des conditions d’hygiène rigoureuses pour le magasin et pour le consommateur qui, s’il apporte ses propres bouteilles ou flacons à remplir, doit s’assurer qu’ils sont parfaitement propres.


Pour animer encore plus le rayon vrac, il est aussi possible (et conseillé !) de le faire évoluer au gré des saisons.
Y proposer des produits locaux sera aussi un gros plus car les consommateurs sont attachés aux produits de leur région et soucieux de réduire leur empreinte écologique. Il faudra toutefois prévoir un affichage spécifique pour faire savoir aux clients que ces produits sont locaux.
Par ailleurs, les clients étant toujours à l’affût de nouveautés, il serait bon de proposer dans ce rayon des produits qu’ils ne connaissent pas encore : à leur faire découvrir via une animation ou, du moins, en laissant des produits en dégustation.
Et comme alternatives aux sacs en papier kraft ou en plastique biodégradable, il est intéressant de vendre dans ce rayon des sacs en coton bio de tailles différentes, proposés à l’unité, ou mieux par lots, qu’ils pourront réutiliser un grand nombre de fois et personnaliser à leur guise.

Enfin, rappelons à quel point il est essentiel que ce rayon soit parfaitement tenu :
-    les bacs et cuillères ou pinces de service doivent être lavés régulièrement, le sol doit être balayé et nettoyé en cas de fuite lors du remplissage par les clients ;
-    les bacs doivent toujours être bien remplis ;
-    ils doivent comporter un étiquetage complet pour informer le consommateur sur le produit, sa composition, son origine, la présence ou l’absence de gluten et éventuellement son mode de préparation (temps de cuisson)
Et il doit être bien mis en avant par un emplacement stratégique : à l’entrée du magasin, près des fruits et légumes frais ou encore au centre du magasin.