► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Vente en Vrac
Magasins bio: le succès de la vente en vrac

Magasins bio: le succès de la vente en vrac

Depuis quelques années, le vrac ne cesse de se développer en magasins bio, remportant un vif succès auprès des consommateurs et des professionnels, qui connaissent, pour la plupart, une forte croissance dans ce rayon. Si le succès est bel et bien au rendez-vous, il n’en demeure pas moins que ce rayon doit répondre à plusieurs exigences pour être efficace et rentable.


Le vrac, kezako ?

 

Rappelons tout d’abord que le vrac est un système de distribution consistant à proposer à la vente, et ce, en libre service, des produits qui ne sont pas préemballés, que le client peut acheter au poids en fonction de ses besoins, et qui sont conditionnés sur le lieu de vente, soit dans un emballage simplifié fourni par le magasin, soit dans un contenant apporté par le client.

 

L’écologie et l’économie comme fondements du vrac

 

Le succès du vrac tient majoritairement dans l’effet conjugué de deux facteurs d’actualité : la crise, et par conséquent la baisse du pouvoir d’achat, et le souci environnemental partagé par un nombre croissant de consommateurs.

  • Côté écologie tout d’abord, la vente en vrac diminue le poids des déchets d’emballage primaire, par comparaison au préemballé, fait non négligeable, lorsque l’on sait que l’emballage représente 15 à 20% du prix payé par le consommateur.

Si peu d’études sur l’impact environnemental global ont été menées à ce jour, le bon sens nous porte à croire que les conséquences sur l’environnement sont, grâce au vrac, limitées à toutes les étapes (impacts sur le système complet de l’emballage à savoir primaire + secondaire + tertiaire, sur l’optimisation des transports et de la fabrication et de l’utilisation du matériel de distribution).

 

Le saviez-vous ?
En France, la quantité des déchets ménagers (et assimilés) quotidiens par habitant a quasiment triplé en vingt ans et atteint aujourd’hui plus de 430 kg en moyenne par personne et par an. Parmi ces déchets ménagers, les emballages et sacs plastiques occupent malheureusement une place de choix.

 

  •  Côté économie : Grâce aux réductions de coût réalisées par l’absence d’emballage, le consommateur bénéficie d’un prix attractif - en moyenne de 10 à 30%  moins cher -  tandis que pour le magasin bio, le vrac est un levier fort d’amélioration de ses marges.


Les autres avantages du vrac

Pour le consommateur, le vrac lui donne le sentiment d’être acteur d’une consommation raisonnée et raisonnable (il peut ainsi n'acheter que la quantité dont il a besoin, ni plus ni moins). N’étant plus victime d'allégations marketing, le consommateur se sent plus libre de choisir ses produits.
Ce rayon génère par ailleurs une forte empathie auprès de la clientèle qui  retrouve ainsi l’âme des commerces d’antan.

Pour le magasin bio, cela permet de fidéliser la clientèle qui ne trouve pas du vrac partout, de créer un pôle ludique et attractif qui génère du trafic sur la surface de vente et favorise les achats d’impulsion.

 


L’offre et la présentation du vrac en magasins bio

 

De manière générale, on trouve dans le rayon du vrac :


- les trémies (recommandées à hauteur de 60%) - il s’agit d’un système de distribution par gravité (les denrées descendent sous l’effet de leur masse). Ces dernières sont en général en plastique transparent. Elles sont adaptées aux petits aliments secs, solides et capables de s'écouler : pâtes, riz, semoule, pois cassés, lentilles, graines diverses…). Si elles peuvent provoquer des pertes de produits par la maladresse de certains clients, elles offrent néanmoins de bonnes conditions d’hygiène car elles fonctionnement également selon le principe du « first in, first out » : on les remplit vers le haut et elles se vident par le bas.

 

 

 

les bacs à pelle ou à pince (recommandés à hauteur de 40%) – il s’agit d’un système de distribution on ne peut plus simple : les produits proposés sont conditionnés dans des bacs dotés d’un couvercle et d’une pelle, ou d’une pince, que le client utilise pour se servir. Ils sont généralement utilisés pour les produits alimentaires solides qui ne s’écoulent pas (biscuits, fruits séchés comme les bananes). Ces bacs nécessitent un entretien régulier.

 

 


Des exigences à ne pas négliger

 

1. Un emplacement stratégique

Il est généralement conseillé de positionner le rayon du vrac au fond du magasin, près des fruits et légumes, et ce, pour trois bonnes raisons :

  • inciter le consommateur à circuler dans la totalité du magasin
  • accroître la surveillance afin de limiter la démarque inconnue (il y a souvent une personne de l’équipe préposée à cette zone)
  • faciliter l’approvisionnement (le stockage se trouvant généralement près du rayon fruits et légumes)

 

2. Le choix du matériel

Afin de garantir des conditions sanitaires optimales, la qualité du matériel est primordiale :

  • - assurez-vous que l’étanchéité des couvercles assure une grande visibilité des produits.
  • - choisissez des bacs d’une grande solidité pour optimiser la durée de vie de votre matériel.
  • - n’oubliez pas de prendre en compte la protection à 100% des UV pour conserver intacts les aliments.
  • - choisissez des contenants avec une grande visibilité des produits et de préférence sans bisphénol A.
  • - privilégiez pour les trémies des façades doubles qui donnent une apparence de « toujours remplis ».
  • - optez pour des porte-étiquettes larges qui permettent d’indiquer le maximum d’informations.

 

 

 

3. La vente en vrac nécessite une hygiène irréprochable

 

Le rayon perd une grande part de son attrait, lorsqu’il est sale et mal entretenu. Par ailleurs, des produits tombés au sol pourraient entraîner des chutes de vos clients, ce qui ne serait pas du meilleur effet. Veillez par conséquent à tenir ce rayon le plus propre possible en passant notamment fréquemment l’aspirateur. 

Afin d’éviter les risques d’allergie alimentaire, veillez à ce que chaque trémie soit dédiée à un seul et même type de produit.


Par ailleurs, pour éviter de stocker indéfiniment des produits dans le fond des bacs, il est indispensable d’attendre qu’ils soient vides avant de les remplir à nouveau. Les bacs se salissent vite car les aliments s’amassent au fur et à mesure des passages des clients. Il est donc courant de trouver au fond de ces bacs des débris d’aliments, ce qui nuit fortement à leur présentation et peut poser des problèmes d’hygiène ou d’odeur.

 

4. La sécurité des plus petits


Afin d’améliorer la sécurité des plus petits face aux risques d’étouffement, veillez à ce que la distance des produits en accessibilité soit de 1m20 par rapport à la distance au sol et ce, afin que les enfants ne puissent attraper des produits, notamment les oléagineux.

 

5. La sensibilisation des équipes


La mobilisation des équipes, face à l’organisation bien spécifique du rayon vrac, est un facteur du succès de ce dernier. Ils doivent être en mesure de répondre aux questions des clients du rayon vrac et de gérer ce rayon dans les meilleures conditions possible.

N’hésitez pas à mettre en place une charte qualité propre à votre magasin bio et à challenger les membres de votre équipe grâce, pourquoi pas, à l’organisation d’un concours mensuel.

 

6. La sensibilisation des consommateurs


Aussi étonnant que cela puisse paraître, le succès du vrac dépend en grande partie des consommateurs eux-mêmes. Ils doivent en apprendre les principes ainsi que le fonctionnement, afin de bien utiliser le matériel et de bien choisir les produits pour en faire le meilleur usage et éviter le gaspillage.

 

7. La démarque


Quelle qu'en soit l'origine, les pertes doivent être suivies avec attention afin de trouver des solutions, sous peine de remettre en cause la viabilité économique du rayon vrac.

 

Bien maîtrisé et encadré, le rayon vrac est une belle opportunité pour le magasin bio de réinventer la communication et la relation entre consommateur et distributeur, dans le but  d’atteindre ses objectifs sur les plans économique et environnemental. Loin d’un marketing trop prononcé, le vrac permet de rendre au commerce de détail ses lettres de noblesse.

 

 

 

Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !


Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.